11/09/2004

Richard Burns Rally : phase de test 1 (jour 3)

     Richard Burns Rally est arrivé. Le jeu qui se dit "simulation" en est elle réellement une ? Beaucoup disent oui, d'autres que "Colin Mcrae Rally 5" et "XPand Rally" sont meilleurs et moi je dis oui si ...
 
     Tout d'abord, point de vue fluidité, le jeu s'en tire pas mal par rapport à Colin Mcrae Rally 5 et XPand Rally. Les graphismes poussé à fond sont sublimes, vraiment réalistes (CMR5 ressemble à un dessin animé à coté) mais demande un PC surpuissant. La végétation est très abondante, les textures sont excellentes et les objets au bord de la piste nombreux. Pour ma part, j'ai du descendre en graphisme bas (avec toutes les autres options en haute qualité) pour pouvoir garder +- 50 images/seconde constament avec mon AMD-XP2600. Le problème est qu'il n'y a que 2 niveaux de détail et que dès lors beaucoup d'éléments graphiques renforçant l'immersion et prenant peu de ressources disparaissent (commissaires en 3D qui courent, animaux etc) avec les options qui diminuent réellement la fluidité (pixel shaders, anti-aliasing, filtrage, synchro verticale, végétation ...).
 
     Une fois la fluidité trouvée, on peu se lancer dans l'école de rallye, étape très très recommandée avec de jouer des spéciales. L'école apprend bien les techniques de pilotage de la voiture pour passer tel ou tel type de virage. Le test final demande de terminer la spéciale de l'école en très peu de temps, ce qui semble quasi impossible pendant au moins 30 minutes voir plus pour certains à cause du moteur physique très réaliste utilisé...
 
     Le moteur physique reproduit à merveille le comportement d'une voiture de rallye. On "sent" vraiment la voiture et on a l'impression de piloter quelque chose de puissant (300hp). On peu faire déraper la voiture comme on le voit à la TV lors de replay du championnat du monde des rallyes. D'ailleurs les replay du jeu sont tout simplement sublimes. Seuleument, au bout de 2 heures de pilotage, on remarque qu'on part quasi à chaque virage en tonneau !!! Après 6 heures aussi !!! et on commence à décourager ... puis on découvre petit à petit des trucs pour garder le controle de la voiture, pour passer des virages plus vite, pour glisser comme à la TV ... et le jeu commence alors à devenir excellent. On se met à piloter de plus en plus vite, à faire des accidents de moins en moins souvent mais de plus enplus spectaculaires.
 
     Puis on se rend compte que les jeux comme Colin Mcrae Rally ne valent plus rien point de vue réalisme, que le comportement des voitures et les spéciales dans ces jeux sont loin de ceux des vrais rallyes.
     On a donc devant sois une vraie simulation. Richard Burns Rally est le GTR du rallye si vous possédez un bon PC.

20:51 Écrit par Olisoft | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.